Conseils pratiques


Voici une section qui contient des réponses à des questions fréquemment posées, des conseils pratiques concernant l'utilisation de compost ainsi que de l'information pertinente en matière de compostage appuyer de quelques photos.

Astuce pour l'automne!

Étendre 2 cm de compost sur son gazon permet de bien l'alimenter dès les premiers rayons de soleil.

Albert Mondor, horticulteur réputé, suggère de ne pas couper les plantes vivaces à l'automne, cela forme une protection pour leurs racines en plus d'y déposer les minéraux nécessaires. Au printemps, il sera temps de nettoyer le tout.

 

Directives de base pour l'utilisation du compost :

Le compost produit par Compost Ste-Anne est recommandé pour améliorer la structure et la qualité du sol. Il doit être utilisé à titre de complément d'un programme de revitalisation en fonction de la composition du sol.

Le compost peut être intégré au sol des plates-bandes et des jardins ou sur des surfaces gazonnées.

Pour les JARDINS et les PLATES-BANDES : répandre 2 cm de compost sur la surface à amender et mélanger au sol en place jusqu'à 3 à 5 cm de profondeur puis arroser.

Pour les TERRAINS et GAZONS : répandre environ 0,5 cm de compost uniformément sur la surface à traiter. Faire pénétrer le compost à la base des plants avec l'endos d'un râteau à feuilles. Ensuite arroser abondamment.

 

Questions fréquemment posées


Qu'est-ce que le compostage?

Le compostage est un procédé biologique naturel qui s'effectue dans des conditions contrôlées et qui transforme la matière organique en un produit stable ressemblant à de l'humus et appelé «compost». Au cours du compostage, plusieurs micro-organismes, dont des bactéries et des champignons, décomposent la matière organique en éléments plus simples. Le compostage est un procédé aérobie, ce qui signifie que les micro-organismes ont besoin d'oxygène pour faire leur travail.


Quelles sont les matières compostables ?

Le compostage est un procédé de transformation qui convient à tous les résidus qui ne peuvent pas être recyclés d'une autre façon, comme par exemple les résidus alimentaires, les feuilles mortes et les résidus de jardinage, les résidus agricoles, les produits de papier, les boues d'égout et le bois.


Le compostage offre-t-il la solution à tous nos problèmes de gestion des résidus ?

Comme les résidus que nous produisons contiennent environ 50% de matière organique, le compostage peut jouer un rôle important dans le cadre des plans de gestion des résidus de toutes les municipalités. Cependant, les autres résidus produits (comme le plastique, le verre, le métal, la céramique et le caoutchouc) ne peuvent pas être compostés.


Le compostage est-il compatible avec les autres systèmes de gestion des résidus ?

Oui. Le compostage doit faire partie intégrante de tout système de gestion des résidus qui favorise la réduction des sources, la réutilisation, le compostage, le recyclage et l'élimination appropriée des résidus.
Certaines matières, comme les produits du papier, peuvent être recyclées ou compostées. Bien que le papier puisse être composté, le papier propre a une plus grande valeur lorsqu'il est recyclé. Le papier souillé et les papiers qui ne peuvent pas être recyclés à prix raisonnable peuvent être compostés.


Le compostage est-il une nouvelle activité ?

Non. Le compostage des résidus agricoles a toujours existé. Certaines municipalités pratiquent le compostage à grande échelle d'autres résidus organiques, dont les boues d'égout, depuis les années 1950.


Quels sont les avantages d'un programme de compostage réussi ?

Outre le fait qu'il élimine une part importante des résidus destinés au site d'enfouissement, un programme de compostage réussi permet de fabriquer un amendement de sol de haute qualité pouvant être utilisé à diverses fins. L'élimination des résidus des décharges contribue à la conservation des espaces utilisés pour l'enfouissement et réduit la production de produits de lixiviation et de méthane (qui contribuent tous les deux à augmenter les coûts d'exploitation des sites d'enfouissement).


Le compost est-il un engrais ?

Le compost peut contenir différentes quantités d'éléments nutritifs comme l'azote, le phosphore et le potassium, mais les concentrations de ces éléments ne sont pas aussi élevées dans le compost que dans les engrais. Le compost est en réalité un amendement du sol ou un traitement pour le sol visant à lui rendre sa matière organique. De plus, le compost est bénéfique pour le sol car il améliore sa structure, l'aération et ses capacités de rétention d'eau.


Peut-on composter en hiver ?

Oui. Vous pouvez composter toute l'année. La chute des températures ralentit l'activité microbiologique mais celle-ci reprend de plus belle dès le retour du beau temps. Videz le compost fini à l'automne pour faire de la place pour les matières organiques que vous y verserez au cours de l'hiver. Déplacez votre composteur afin de le placer dans un endroit qui convient mieux aux conditions hivernales. Vous pouvez aussi mettre les matières organiques dans un contenant recouvert placé à l'extérieur, près de la porte, et vider ce contenant dans le composteur au printemps. Les résidus alimentaires contiennent de fortes concentrations d'azote. Ajoutez-y des feuilles mortes ou des matières riches en carbone, ce qui vous permettra d'obtenir le rapport azote carbone qui favorisera le travail efficace des micro-organismes.


Le compostage crée-t-il des odeurs et attire-t-il des rongeurs ?

Toutes les installations de traitement des résidus, y compris les installations de compostage, peuvent produire des odeurs désagréables et attirer les animaux nuisibles. L'expérience vécue dans des centaines d'installations révèle qu'une bonne conception et des procédés d'exploitation efficaces contribuent à prévenir ou à contrôler ces situations. Un surplus d'odeurs ou des odeurs désagréables indiquent généralement que le compostage ne se déroule pas de façon adéquate à cause d'un problème de ventilation ou d'un excès d'humidité. Une surveillance accrue de ces facteurs aide à minimiser ces odeurs. Certaines installations utilisent de l'équipement spécial, comme par exemple un filtre biologique, pour éliminer les odeurs occasionnelles. La prévention des odeurs et un bon entretien des lieux contribueront à éloigner les rongeurs et autres animaux nuisibles.


Quels sont les critères d'un compost de bonne qualité ?

Les critères d'un compost de bonne qualité sont déterminés en fonction de l'utilisation à laquelle le compost est destiné. Il existe toutefois certaines normes importantes à considérer pour établir la qualité du compost, notamment la maturité, la concentration en matières organiques, la présence de contaminants physiques (comme le verre, le métal ou le plastique), le pH, la taille des particules, la concentration en éléments nutritifs, le taux d'humidité et les concentrations de métaux lourds.



Existe-t-il des marchés pour le compost ?

Le compost peut être utilisé à de nombreuses fins, selon la quantité produite et la qualité du produit fini. Le compost de haute qualité est utilisé en agriculture, en horticulture, en aménagement paysager et pour le jardinage. Le compost de qualité moyenne est utilisé pour contrôler l'érosion et aménager les abords des routes. Le compost de faible qualité peut être utilisé pour couvrir les sites d'enfouissement ou dans le cadre de projets de valorisation des terres.




Source: Conseil canadien de compostage, pour le document en entier veillez vous rendre sur leur page web. http://www.compost.org/frqna.html